Accueil > Rencontres des Maisons de l'Europe 2020

Rencontres des Maisons de l'Europe 2020

Rencontres fédérales des Maisons de l’Europe 2020

Apprendre à vivre ensemble, aujourd’hui en Europe

Développer une culture de la démocratie

Metz & Scy-Chazelles, du 12 au 15 mars 2020

70e anniversaire de la Déclaration de Robert Schuman du 9 mai 1950.

Peut-être faut-il sortir de l’Union européenne pour voir comment elle est perçue dans le monde : un espace de paix, de liberté et de prospérité, garanties par un État de droit. Bien sûr, nous qui sommes à l’intérieur, nous savons que tout n’y est pas parfait, qu’il y a trop d’inégalités, trop de pauvreté, trop d’exclusion. Mais nombreux sont nos Concitoyens européens qui ne mesurent plus la chance que nous avons de vivre en paix, de bénéficier de la liberté d’expression, d’opinion, de réunion, de circulation. Une démocratie qui permet l’expression des pluralités, une justice qui garantit un procès équitable, des administrations qui fonctionnent, un accès à l’éducation et aux soins de santé, des aides aux plus démunis : tout cela semble tellement évident pour nous. Certes, tout peut être amélioré, mais cela existe, alors que cela fait cruellement défaut dans beaucoup d’endroits du monde.

Pour comprendre les enjeux de l’Europe, le présent ne suffit pas. Il faut faire le détour par le passé, regarder d’où nous venons, de ce continent déchiré par trop de guerres. Puis mesurer le chemin parcouru, évaluer ce qui va bien aujourd’hui mais aussi ce qui va mal en Europe et dénoncer les dérives populistes, ultra- ou illibérales, autoritaires, ou autres. Mais surtout, cela demande de se projeter dans l’avenir, de réfléchir à quelle Europe nous voulons.

C’est aux jeunes d’aujourd’hui d’imaginer le monde dans lequel ils souhaitent vivre demain et d’essayer de mettre tout en œuvre pour que ce monde offre une place et une vie digne pour tous. Cela implique une confiance dans l’avenir, une confiance que le meilleur est toujours possible, même s’il n’est jamais acquis.

C’est pourquoi, les Maisons de l’Europe entendent travailler, dans la seconde partie de leurs Rencontres à l’apprentissage du vivre ensemble aujourd’hui et demain en Europe.

Apprendre à vivre ensemble aujourd’hui en Europe : développer une culture de la démocratie

La démocratie est une culture, pas une technique pour laquelle il suffirait d’emprunter l’outil. Elle est fondée sur la liberté : un pluralisme de pensées et d’actions, le respect, des contre-pouvoirs face au pouvoir. Elle ne se développe que dans une atmosphère de respect, de discussion, de débat ; elle implique la civilité.

Les démocraties illibérales veulent poser des limites aux libertés : politiques, sociétales, économiques, de circuler. 

La culture démocratique – à nous de la faire acquérir.

L’éducation joue un rôle essentiel dans la promotion des valeurs fondamentales de l’intégration européenne que sont la démocratie, les droits de l’homme et l’État de droit, ainsi que la prévention des violations des droits de l’homme. Par ailleurs, l’éducation permet de combattre la montée de la violence, du racisme, de l’extrémisme, de la xénophobie, de la discrimination et de l’intolérance. 

L’objectif des Rencontres fédérales.

Les participants vont analyser les défis et les opportunités actuels dans le domaine de l’éducation à une culture démocratique et du vivre ensemble en Europe ; ils vont partager des exemples de bonnes pratiques et des leçons apprises lors de leurs actions de terrain. Ils vont proposer des recommandations pour le développement commun d’actions futures, y compris des critères et des mécanismes spécifiques d’évaluation des progrès, notamment dans le cadre de référence des compétences nécessaires à une culture de la démocratie du Conseil de l’Europe. 

Le cadre de référence des compétences nécessaires à une culture de la démocratie s'inspire des priorités et des valeurs tant du Conseil de l'Europe que de l’Union européenne (Déclaration sur la promotion de l'éducation à la citoyenneté et aux valeurs communes de liberté, de tolérance et de non-discrimination, Paris, mars 2015) : égalité, dignité et respect. Il identifie les compétences qui devraient être enseignées dans l’enseignement formel et non formel et qui sont nécessaires pour doter nos jeunes citoyens des valeurs, des attitudes, des compétences et des connaissances et de la compréhension critique dont ils ont besoin pour participer activement aux sociétés démocratiques complexes et diversifiées d'aujourd'hui. Cela exige une plus grande prise de conscience des multiples aspects de la vie moderne et des défis contemporains.

Langue de travail : FRANCAIS

La participation aux Rencontres est gratuite. Les frais de voyage et d'hébergement sont à la charge des participants.

Téléchargez le programme et la fiche d'inscription ici !